Saint Julien 2015 " Pavillon de Léoville Poyferré "

2015

Origine
France / Bordeaux / Rive gauche
AOC
AOC Saint-Julien
Cépage
Cabernet-Sauvignon, Merlot, Petit Verdot, Cabernet Franc
Température de service
17°C
Potentiel de garde
12 ans dans une bonne cave.
Accords
Puissance
48,57 € TVAC
En stock

Paiement sécurisé

  • Frais de livraison: 10€
  • Livraison gratuite à partir de 300€
  • Livraison garantie anti-casse
  • La Famille Cuvelier propose un vin d’un raffinement exquis grâce au savoir-faire de l’équipe de ce 2ème Cru Classé de Saint Julien, et grâce à un terroir unique, proche de la Gironde et des 1ers Grands Cru du Médoc.
  • La couleur soutenue présente de jolis reflets grenat. Le nez est expressif, élégant et complexe. Les fruits rouges et noirs se mêlent à un boisé très fin. En bouche, ce vin est structuré, tannique et bien équilibré. Les notes de fruits noirs et le caractère empyreumatique persistent pour une fin de bouche longue et racée.
  • Château Léoville Poyferré

    LES ORIGINES DU CHATEAU LÉOVILLE POYFERRÉ

    Une fidélité indéfectible à ses origines

    L’origine du domaine remonte à 1638. À l’époque, Léoville était la plus grande propriété Médoc, morcelée au fil du temps et des générations.
    Léoville Poyferré initiera la légende de ce grand vin en 1840 et sera consacré quinze ans plus tard Second Grand Cru Classé. Didier Cuvelier présidera aux destinées de ce joyau en 1979.

    Chateau-Leoville-Poyferre-2.jpg

    TERROIR ET VINIFICATION

    Une orchestration précise, ciselée

    Entre Margaux et Pauillac, sur la rive gauche de l’estuaire de la Gironde, Saint-Julien est une petite appellation de 920 hectares qui donne toutes ses lettres de noblesse aux vignobles du Médoc.

    À perte de vue, le sol est couvert de galets qui régulent naturellement la température du sol. Graviers, sables et argiles sont les autres composants de cette alchimie géologique, résultat des dépôts sédimentaires que la Garonne a déposé au quaternaire. Les vignobles de l’appellation s’étirent sur des croupes finement ciselées par l’érosion et dessinées pour favoriser le meilleur drainage. L’homme n’aurait pas fait mieux.

     

    LE TRAVAIL DE LA VIGNE

    L’art et la manière

    Comme avant, chaque vigneron a en charge sa parcelle et taille la vigne selon la tradition médocaine.
    Suivent les opérations de sarmentage, d’acanage et de pliage. Avant l’entrée en végétation, d’éventuelles fumures sont ajoutées. Début mai, intervient une suite d’actions « en vert » comme l’élimination des chausserons, l’ébourgeonnage, l’effeuillage précoce, le tranchage à la main en deux passages et l’éclaircissage selon les besoins.

    Plus d'infos

  • Viande rouge délicate (filet pur de bœuf, filet d’agneau, voir filet de biche…)