Le Manoir des Schistes

Le Manoir des Schistes est un petit domaine familial de 4 ha de grenache noir situé sur un monticule de schistes noirs profonds, implanté à 350 mètres d’altitude dans la zone de production du Maury, au Nord Ouest de Perpignan. Les vignes sont situées dans la vallée de l’Agly qui s’étend des Pyrénées jusqu’à la mer.

Lors des temps difficiles du moyen âge, peu sûrs, les marchands étaient la cible d’attaques de pillards de grand chemin. Pour descendre la vallée de l’Agly ils empruntaient des chemins en bordure de montagne, plus escarpés que la route principale, mais moins dangereux pour leur marchandise et pour eux. Pour se repérer dans ces sentiers, leur parcelle, surplombant le chemin, leur servait de repère. Elle était leur secret.

Leurs vignes « n’ont pas d’âge » : elles étaient déjà plantées lors de la création du cadastre viticole dans la zone, elles sont âgées de plus de 90 ans. Le rendement est bas, trois à six pieds de vignes sont nécessaires à la production d’une bouteille.

Le terroir est très particulier avec un climat méditerranéen accentué par l’éloignement de la mer, un sol minéral restituant la chaleur la nuit, et un vent dominant, la « tramontane ».

Pour bien évoluer dans cet environnement difficile, ils prennent soin de sélectionner leurs vignes avec l’objectif d’obtenir le meilleur de ce cépage avec une agriculture le moins interventionniste possible.

Les 4 hectares de vignes du domaine le Manoir des Schistes sont situés sur l’aire d’appellation Maury, entre les villages de Maury et St Paul de Fenouillet.

La parcelle principale du domaine fait 2 hectares. Elle est située à 400 m d’altitude, plantée en Grenache avec des pieds plus vieux que le cadastre viticole. Elles sont qualifiées « sans âge », elles sont possiblement centenaires. Délaissées car peu productives depuis quelques années, ces vignes  ont eu le temps de bien s’implanter sur ce terroir d’une rare aridité, c’est ce qui les a sauvées. Un travail de fond a été réalisé pour leur redonner une nouvelle jeunesse : une taille dure pour reformer des pieds et leur donner un port érigé leur permettant de lutter contre le vent, un apport de fumier et compost végétaux pendant plusieurs années pour reconstituer un sol vivant et prêt à donner à la vigne force et vigueur, un désherbage manuel régulier pour diminuer la concurrence entre les végétaux et donner aux pieds de vigne un espace vital nécessaire et un rendement volontairement limité pour favoriser la mise en réserve et éviter que les pieds ne s’épuisent.

Malgré une densité de plantation de 3700 pieds/ha, le rendement est faible. Il faut entre 3 et 6 pieds de vigne pour produire une bouteille de vin, selon les années.