Déguster une bonne raclette après une journée froide et pluvieuse, n’est-ce pas le plaisir sous sa forme la plus simple ?

Alors pourquoi ne pas prolonger cette sensation de chaleur, de réconfort et de convivialité en agrémentant ces plats savoureux du flacon idéal. Retirez votre bonnet, écharpe et gants et préparez-vous à déboucher les bonnes bouteilles en harmonie avec ces plats….

La fondue savoyarde

etiquette-fromage.jpg

La fondue savoyarde est une préparation composée de fromage savoyard à pâte pressée cuite (emmental, beaufort, comté, tomme), de vin blanc et de poivre, avec un ajout possible d’eau de vie de cerise, que l’on fait fondre dans un caquelon au préalable aillé. On déguste cette recette avec des morceaux de pain plongés brièvement dans la préparation chaude de fromage.

L’accord idéal

Avant toute chose, on recherchera à rééquilibrer la richesse du plat, en privilégiant un vin blanc sec léger, vif et frais. L’ Apremont, de Savoie justement, se révèle être le compagnon idéal. Le domaine Perrier, situé dans la commune de Les Marches, juste dans la combe de Chambéry, propose une cuvée pleine de pureté et de fraicheur, classée dans les 100 meilleurs vins du monde par la revue WineSpectator en 2019.

L’ Apremont cuvée Gastronomie 2019

savoie-apremont-Perrier.jpg

issue du cépage Jacquère (cépage typiquement savoyard), planté sur un sol argilo-calcaire sur la commune d’Apremont est une superbe découverte.

Ses arômes de pierre à fusil rappellent subtilement le terroir et ses notes de fleurs blanches et d’aubépines sont délicates et raffinées. Sa bouche, vive, minérale et citronnée s’accordera parfaitement avec l’onctuosité de la fondue, en créant un accord de contraste, rafraîchissant et désaltérant.

Dans un style plus souple, un pinot blanc d’Alsace conviendra parfaitement.

Si votre préférence va plus vers un vin plus rond et gras, optez pour une roussette de Savoie 

Roussette de Savoie 2019 Altesse D. Jean Perrier et Fils " Cuvée Gastronomie "

roussette.jpg

idéale pour un accord « parallèle » égalant le caractère doux, fondant et onctueux d’une fondue, ou un chardonnay de Bourgogne avec une belle matière, comme la cuvée les Murelles du domaine Roux ou un Hautes Côtes de Beaune du Domaine Sébastien Magnien

Pourrait-on s’autoriser un verre de vin rouge avec ce plat ?

Si l’on privilégiera les vins blancs en général, l’accord avec un vin rouge est tout à fait possible mais surtout évitez les vins tanniques et voyagez dans le sud de la vallée du Rhône en choisissant des cuvées de grenache pas trop structurées, souples et généreuses comme la cuvée CamSô du Domaine Tour Saint Michel 

 

La raclette

raclette.jpg

Composée de fromage à raclette de Savoie (fromage à base de lait cru de vache à pâte pressée non cuite) de charcuterie, et de pomme de terre, la raclette est un plat simple, onctueux et riche.

Les possibilités d’accord sont nombreuses, que ce soit en blanc ou en rouge.

On pourra privilégier un mariage du même terroir, avec une Roussette de Savoie du domaine Perrier pour son côté gras, riche mais pas trop, avec juste ce qu’il faut de fraîcheur.

Dans un style assez proche et toujours en privilégiant des vins amples et onctueux, on se fera plaisir dans la vallée du Rhône, avec des assemblages de marsanne et de roussanne (Saint-Joseph, Crozes Hermitage) ou quelques pépites comme le 100 % Marsanne du domaine Louis Cheze 

marsanne.jpg

Vous n’êtes pas amateurs de vins blancs, pas de panique, certains vins rouges fonctionnent à merveille, mais attention, évitez des vins trop tanniques (Bordeaux) et privilégiez des vins souples et ronds.

Découvrez ou redécouvrez le beaujolais par exemple, et vous serez impressionné par le travail de vinification de certains producteurs comme le domaine Cheveau. Son beaujolais Leynes est une merveille, intense, riche, soyeux, et délicatement boisé.

La tartiflette

tartiflette.jpg

Composée de pomme de terre (« tartifla » en savoyard), de reblochon fondu, de lardons, d’oignons et de crème,  cette  autre grande spécialité savoyarde se révèle parfaitement avec des vins blancs gras et opulents (évitez les vins trop vifs comme l’Apremont) : la roussette de Savoie comme pour la raclette et la fondue, mais également des chardonnay avec un beau boisé, aux nuances de fruits secs et de beurre, comme la cuvée blanche du domaine Lefort ou différentes appellations bourguignonnes.

Pour les rouges, l’accord avec des vins apportant un côté fumé et épicé comme la Mondeuse de Savoie ou quelques belles Syrah du nord de la vallée du Rhône sera réussi : 

" Les Jardins " (Syrah) 2019 Domaine François Grenier

Crozes Hermitage Rouge 2018 " Tradition " D. des Sept Chemins / Mr Buffière

 

Focus sur d’autres pépites de Savoie du Domaine Perrier

logo-Perrier.jpg

perrier.jpg

Le Chignin Bergeron

Autre belle spécialité de Savoie, le Chignin Bergeron avec son côté fruité très marqué (qui n’est pas sans rappeler le cépage viognier dans la vallée du Rhône) sera à déboucher de préférence à l’apéritif, ou à réserver pour une autre occasion sur des plats parfumés voire exotiques, de crustacés et poissons (Wok de scampis au curry vert, brochettes de poissons marinées)

La roussette de Savoie du château Monterminod

Les recettes de poisson en sauce (cabillaud sauce crème vin blanc, sole sauce mousseline, sole et beurre blanc) se marieront avec brio avec cette cuvée, issue à 100% du cépage altesse, le cépage roi de la Savoie, planté ici sur un magnifique côteau pentu et exposé plein sud au pied du Château de Monterminod. Un vin blanc sec, fin, souple et intense résulte de ce vignoble d’exception.